Cybèle et la peinture acrylique, l'ode à la liberté

list Dans: Actualités Publié le :

Si la technique à la craie des portraits animaliers est une formidable école de précision qui permet à l'œil de s'exercer, l'artiste peintre a besoin d'espace et de liberté pour s'exprimer.

UNE TOILE VIERGE, TOUT UN MONDE ANIMALIER À RÉINVENTER

Partir d'un châssis entoilé en pur lin, choisir un format conséquent, aligner ses pinceaux les plus fins, ses brosses et ses couteaux, organiser ses couleurs acryliques… l'artiste est prête.
Le jour, la nuit, peu importe le moment.
Cybèle se saisit de son art quand elle en a envie, quand elle en ressent le besoin. Elle peut rester des jours entiers sans peindre ou enchaîner fiévreusement des heures de travail jusqu'à l'ultime coup de pinceau, sa signature au bas de la toile.

LAISSER PARLER LE COEUR ET LA MAIN

Grâce à la peinture, l'artiste est revenue aux animaux sauvages qui racontent les grands espaces, la vie non domestiquée, la puissance de la nature. Un sentiment de liberté qu'elle traduit par le choix de ses cadrages en focalisant sur des regards qui expriment toute une palette d'émotions. Son propos d'artiste n'est plus la reproduction hyperréaliste.
Elle s'affranchit des contraintes, tisse une relation osmotique avec l'animal portraitisé, une sorte de conversation harmonieuse et muette qui guide sa main. Le choix des couleurs n'est pas anodin : Cybèle peint ses animaux comme elle les rêve, dans toute leur bienveillance et leur douceur. Elle le dit elle-même : « la peinture, c'est ne plus se poser de questions mais laisser faire la main. C'est un sentiment très particulier », un hommage à la liberté retrouvée, rêvée et partagée qui perle à fleur de chacune de ses toiles

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
close Mon panier
close Mon panier

Création de compte